Agir face à la cybercriminalité et la multiplication des fraudes et arnaques numériques
novembre 22, 2017
Réhabilitons les fusillés pour l’exemple
novembre 24, 2017

Mes interrogations à Françoise Nyssen sur le budget « Culture » 2018

En Commission Culture, nous avons examiné la mission budgétaire « Culture » du projet de loi de finances 2018, avec la Ministre Françoise Nyssen.

Je l’ai interrogée sur le Pass Culture. Il s’agit d’un passeport culturel pour accompagner l’entrée dans l’âge adulte et la citoyenneté. Il prendra la forme d’une application mobile qui permettra aux jeunes d’avoir un accès géolocalisé à l’offre de spectacles, aux différents biens culturels et aux pratiques artistiques.

J’apprécie le Pass culture sur le fond mais je m’interroge sur sa forme. Quelle sera la contribution des collectivités territoriales à ce Pass ? Je suppose qu’il ne sera pas totalement pris en charge par l’État… Une extension à l’Italie est-elle envisageable à terme ? Ce Pass est une bonne chose s’il s’accompagne d’une simplification du paysage culturel, pour plus de lisibilité que les différents dispositifs actuels. Pour le moment, Madame Nyssen m’a indiqué que « nous avons commencé par faire un bilan. J’ai aussi rencontré toutes les associations d’élus, car je veux les associer au comité de consultation qui suivra les travaux de l’Open lab, dont le lancement est prévu le 18 décembre prochain. Il faut organiser la coordination entre les anciennes cartes et le Pass. »

Je l’ai aussi à nouveau interpellée sur l’horaires des bibliothèques. L’ouverture dominicale des bibliothèques est un sujet ancien, qui se heurte à des difficultés, notamment budgétaires, pour les collectivités territoriales, puisque la grande majorité des bibliothèques restent municipales. Je n’ai pas vu dans le budget 2018 un effort particulier sur cette question. Madame la Ministre m’a répondu qu’elle devait se pencher sur cette question avec ses collègues de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur. Cette situation n’est pas normale. Car sur le terrain, l’envie est réelle de prendre en compte la vie culturelle locale et d’offrir des lieux ouverts, y compris le dimanche. Je resterai donc mobilisé sur le sujet lorsque le Gouvernement le mettra à l’ordre du jour.

Par ailleurs, je l’ai alerté sur la nécessité de mieux travailler avec les acteurs locaux. Durant 15 ans, j’ai été maire d’une ville dotée d’un certain patrimoine – Vincennes – et je n’ai jamais rencontré un seul directeur régional des affaires culturelles. Il faudrait qu’ils se rendent davantage sur le terrain !

Laurent Lafon
Laurent Lafon
Sénateur du Val-de-Marne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *