Suppression des départements : un choix qui s’impose !
janvier 10, 2018
« SNCF Réseau n’investit pas assez en Ile-de-France ! »
janvier 17, 2018

Grand Paris Express : les inquiétudes s’accumulent …

Comme vous le savez, je reste très mobilisé sur la question du Grand Paris Express : la nécessité absolue de réaliser le projet pour le développement du Val-de-Marne est à la hauteur de mes inquiétudes.

J’ai interpellé au Sénat la Ministre des Transports sur deux craintes grandissantes des élus : le respect du calendrier et les dépassements budgétaires.

➡️  Le respect du calendrier est décisif, notamment dans le Val-de-Marne où les derniers tronçons sont censés être mis en service en 2030.

➡️  La Cour des Comptes va publier demain un rapport très inquiétant qui évalue le coût global du projet à 38,5 milliards contre 25 milliards prévus initialement. Jusqu’où montera ce dépassement budgétaire ? La pérennité de la grande boucle dans son ensemble en dépend.

La réponse apportée par le Gouvernement semble confirmer mes craintes puisqu’Elisabeth Borne a admis que si le schéma global serait respecté, les délais prévisionnels ne seront pas tenus. Le Gouvernement m’a assuré qu’un calendrier recalé sera prochainement présenté. Il est indispensable que le calendrier de mise en service ne défavorise par le Val-de-Marne au risque d’amplifier les fractures territoriales et sociales de la métropole parisienne.

Laurent Lafon
Laurent Lafon
Sénateur du Val-de-Marne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *